|

Alexandre Yterce

Type d'œuvre : 

  • Peinture
 à la  -

Artiste pluridisciplinaire, Alexandre Yterce est à la fois peintre, photographe, homme de théâtre, comédien et éditeur, également compositeur de musique électroacoustique dite aujourd’hui acousmatique.

À la fin de ses études, Alexandre Yterce entreprend un cycle dans les différentes écoles de Beaux-Arts d’Europe. Compositeur indépendant et metteur en scène, il fonde de 1979 à 1981 l’ensemble ADN, groupe de musiciens, plasticiens, comédiens et vidéastes itinérants. Il présentera ses créations à travers l’Europe en même temps que celles de compositeurs tels que Cage ou Stockhausen qu’il interprétera dans des espaces publics, galeries, universités et musées.

À partir de 1985, Alexandre Yterce participe à de nombreuses expositions et publications. Présent dans de prestigieuses galeries parisiennes, il expose au Grand Palais et aux salons du Carrousel du Louvre à Paris, en1985, ainsi que dans divers salons allemands et hollandais. À partir de 1999, les photographies d’Alexandre Yterce seront présentées chaque année au Carrousel du Louvre à Art Paris et Paris Photo et il se verra consacrer une rétrospective en 2001 par la Ville de Bad Hombourg, en Allemagne. Plusieurs catalogues d’expositions lui sont consacrés en peinture et photographie.

C’est en 1988 qu’il réalisera ses premières pièces de musique concrète sur bande magnétique au studio Accès Digital, à Rouen , avant de fonder en 1989 la compagnie T.A.M. (pour Théâtre, Art, Musique), devenue par la suite Licences, avec laquelle il donne des actions scéniques, des performances où interprètes, acteurs, danseurs réagissent à diverses combinaisons instrumentales, électroacoustiques et vidéographiques. Il poursuit en même temps son théâtre musical, nommé « Dramaphonie », inspiré de textes littéraires et poétiques d’auteurs tels que Sade, Hölderlin, Nietzsche, Rimbaud, Artaud ou Bataille.

En 1999, il présente son travail personnel « Peintures et Musique Concrète/Acousmatique » à la galerie parisienne Nesle. une exposition où se croise pour la première fois dans l’œuvre d’Alexandre Yterce son travail sonore et plastique à travers la publication du catalogue-disque « Commencements ». Avec la photographe Florence Gonot, il créera la revue-disque Licences consacrée aux musiques, aux arts et aux littérature (en 1999) puis le livre-disque Sonopsys (en 2003), monographies consacrées aux compositeurs de musique acousmatique affiliés aux recherches de Pierre Schaeffer. En 2000, il fonde à Paris le Festival annuel Licences « Brûlures des Langues », lieu de création où se rencontrent les musiques concrètes/acousmatique et électronique, la poésie sonore, le théâtre musical et le cinéma expérimental.

UN ARTISTE TOTAL

Émule de Dada, des surréalistes et des situationnistes, Alexandre Yterce s’est exprimé lors d’un entretien publié en 2021 dans la revue en ligne TK-21 La Revue : « Je ne suis pas un touche à tout, tout me touche... ».

« Moi je suis pour que tout le monde crée, ça c’est fondamental.(...) Mais dans cette émergence créatrice d’une grande multitude d’individus, je pense qu’il ne suffit pas d’avoir une biographie riche pour faire de la création. La création c’est, certes, un vécu très puissant que l’on porte, une réflexion sur soi-même, un connaît toi toi-même, bien évidemment, mais c’est surtout aussi le désir de bousculer et d’ouvrir l’horizon dans lequel le monde politique nous a véritablement enfermés. La création aujourd’hui, malheureusement, ne permet qu’à une certaine frange d’individus, et malheureusement la plus faible, de prendre la place des personnages qui ont véritablement envie de révolutionner la créativité pour amener même le dernier des gueux – j’en fait partie – à une réflexion telle que la politique ne peut plus avoir la moindre prise sur chaque individu. Le jour où la création me fatigue, j’arrête. »

PARMI SES INTERVENTIONS

2020 : Représentation de musique théâtre « Hantises », auteur, compositeur et comédien – Festival Couleurs d’Automne 2020 Théâtre Aleph à Ivry-sur-Seine (94).

2019 : Intervention à l’atelier Masterclass « Les Musiques du Corps » – Echosciences Grenoble, plateforme communautaire d’acteurs culturels, scientifiques et créatifs (38).

2019 : Concert « Atomes » – Festival 2019 En Chair et en Son – Rencontres internationales danse et musique acousmatique, au Cube à Issy-les-Moulineaux (92).

2018 : Concert « Les forces impures de la musique » – hommage à Pierre Henry – Festival 12x12 « Regards d’artistes sur un monde en mutation », à Paris.

2018 : Exposition de sérigraphies d’après Polaroids clôturant l’accueil en résidence Sérigraphie à La Briqueterie à Amiens avec les éditions du Monstre, collectif de sérigraphie et d’impressions diverses (80).

2015 : Ouverture au public de la maison d’André Breton habitée alors par Alexandre Yterce, à Saint-Cirq-Lapopie (46), dans le cadre des Journées du Patrimoine.

2014 : Intervention musicale sur le film « Imagens » de Luiz Rosemberg, Filho – Festival des cinémas différents et expérimentaux de Paris organisé par le Collectif Jeune Cinéma.

2005 : Exposition photographique « Flammes de l’Aube » avec Florence Gonot à Shanghai – 88 visions de Shanghai présentées dans le cadre de l’Année de la Chine en France.

2005 : Re-Jouissance » : représentation de théâtre musical avec « Le Supplicié » (fragment de la Dramaphonie I) d'après Le Théâtre de la Cruauté et fragments divers d'Antonin Artaud, avec Florence Gonot, Stephen Székély et Alexandre Yterce – et exposition photographique « À l’oeil nu » avec Florence Gonot– Heartgalerie à Paris.

2004 : Concert « Le cri de la Méduse » – Festival Futura à Crest (26).

2004 : Exposition « Méduse » – Galerie LMR – La Mauvaise Réputation – photographies, photocollages, peintures, dessins, sculptures, sons, carnets et poèmes, à Bordeaux (33).

Alexandre Yterce est également auteur compositeur de musiques de film, notamment du court-métrage de Frédéric Tachou « Les problèmes de hanche) réalisé en 2004 et du long-métrage de Paul-Anthony Mille « Laissons les morts engloutir les morts » sorti en France en 2022. Parmi les albums CD enregistrés, citons ceux de Dramaphonie III (Gemma, 1998), Commencements (Licences, 1999), Guerres (Motus, 2007) et Contra Temporum Iniquitates (2XCD Compilation, Licences 2018).


Exposition : 

Les nuits de l'âme révélées

Date exposition : 

Samedi 17 décembre 2022 - 10:00 - Mardi 31 janvier 2023 - 18:00
Les nuits de l'âme révélées de

Pour son exposition « Les Nuits de l’Âme révélées », Alexandre Yterce nous livre sa présentation :

« La vie nous invente-t-elle chaque jour pour nous vivre ou vivons-nous chaque instant pour l'inventer, c'est-à-dire la mener le plus loin possible, au-delà de l'effroi, de cet oubli de soi qui nous rend plus vil qu'un mourant ?

La vie est infiniment plus mouvante et riche que la moindre de nos inventions qui ne sont souvent que l'expression de ce que nous nous refusons d'affronter. Partout la peur forge notre tempérament et sans une transgression consciente de ses tensions, nous étouffons l'impétuosité de nos passions qui seules donnent un sens à notre mort.

Partager Partagez avec vos amis !
 

Galerie L'arTmature © 2019

10-12, place Thiers - 72130 Fresnay-sur-Sarthe
Tél. : 06.67.48.28.56 ou 06.66.81.15.84
Conception du site internet :
www.web-open.fr

 

Actuellement à la galerie

"Prolongation jusqu'au [field_prolongation]"

Zircon - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.